Reconnexions

Cycle dans le cadre du bicentenaire du Muséum d’histoire naturelle de Genève


C’est aussi avec nos rêves, nos envies, nos expériences sensorielles et nos liens que nous imaginons la nature et la biodiversité de demain. Le Muséum et le canton de Genève, en partenariat avec la Maison du Salève, Pro Natura Genève, SIG et la Commune de Chêne-Bourg vous donnent rendez-vous au fil des saisons !

C’est la question de l’exploration des paysages, des écosystèmes, des espèces et des étoiles avec des naturalistes. Ce sont beaucoup de moments de rencontres, de discussions et d’échanges avec des spécialistes de toutes les disciplines. C’est par ailleurs une possibilité de pratiquer le yoga, la méditation ou encore de s’exercer à la philosophie, en des lieux géographiques qui sortent de notre quotidien.
C’est enfin des émotions collectives autour de projections de films, de workshops comme de banquets. Ce sont donc autant d’invitations à se reconnecter pleinement avec notre vraie nature. Á tout moment, quel que soit le lieu, qu’il est bon de prendre le temps de regarder en soi pour mieux voir autour de soi.

Les temps de connexion avec la nature réveillent des besoins fondamentaux qui sommeillent en chacun-e de nous et qui nous aident à mieux vivre nos liens à notre environnement et nos besoins profonds. C’est la raison pour laquelle ce cycle inédit dans le Grand Genève vous invite à partager en quatre sites différents des moments suspendus, connectés, participatifs comme contemplatifs. Des moments de poésie. Porté par une vision artistique et sensorielle, un dôme géodésique inédit (Biosphère) ouvrira notre horizon, passant d’une place à une rivière, d’un pré de montagne à une forêt. Espace chorégraphique de lumière, de son et d’odeur, il prendra au fil des rencontres des visages multiples, tel un kaléidoscope reflétant le comportement des humains, des arbres ou des animaux et leurs interactions.


  • 1-Vendredi 2 octobre

    ------Est-ce que demain la nuit sera belle ?------ INSCRIPTION OBLIGATOIRE

  • En modifiant le cycle du jour et de la nuit, la pollution lumineuse modifient les rythmes biologiques de la faune et de la flore, dégrade les habitats naturels, provoque des risques pour la santé humaine et génère des consommations d’énergie superflues. Causé en grande partie par l’éclairage artificiel excessif, ce phénomène nous a fait progressivement oublier la valeur de notre patrimoine nocturne. Des solutions existent pourtant, souvent simples à mettre en œuvre et avantageuses… Alors, est-ce que demain la nuit sera belle ?

    - Infrastructure écologique et trame noire : le rôle des collectivités publiques
    Aline Blaser, cheffe de programme corridors biologiques, Etat de Genève

    - Les enjeux actuels de la Nature en ville
    Délia Fontaine, cheffe de programme Nature en ville, Etat de Genève

    - Sensibilisation aux animaux nocturnes et à la pollution lumineuse
    Pascal Moeschler, directeur du CCO chauve-souris et responsable communication du Muséum, Ville de Genève

  • “La nature est un somptueux théâtre où chaque jour est un spectacle.” Biosphère propose de transcrire l’expérience de la nature en activant tous les sens au travers une chorégraphie de lumière, de son et d’odeur s’inspirant des 4 saisons, dans le cadre étonnant d'un dôme géodésique de 120 m2. Concept par François Moncarey Bande sonore par Pavillon - Fresque invisible par Nicolas Senjaric - Led installation par Félix

  • Observatoire de Genève

  • 2-Jeudi 8 octobre

    ----Yoga et Chauve-souris : A l'écoute de l'invisible---- INSCRIPTION OBLIGATOIRE

  • Autour des sens afin de stimuler chez les participants une disponibilité sensorielle

  • 3-Jeudi 15 octobre - Pive et Dryades

    ----------------Pive et concert------------------- INSCRIPTION OBLIGATOIRE

  • P comme Pives se penche sur un objet trouvé naturel aussi commun qu’intriguant: les pommes de pin. Entre étude appliquée et méditation expérimentale, cette conférence avance à tâtons, les doigts collants de résine, sur la piste des conifères.
    Where
    Chêne Bourg - Gare Ceva

  • Librement inspirée des sons et des mythes de la forêt Soundcloud: https://soundcloud.com/sonatique_a
    Where
    Chêne Bourg - Gare Ceva

  • 4-Jeudi 22 octobre -

    ----------------Micro-Paysage----------------- INSCRIPTION OBLIGATOIRE

  • Le projet petite nature prendra la forme d’un atelier participatif itinérant et ludique. Il sensibilisera les participants à la petite flore du milieu urbain en leur permettant de créer un micropaysage à emporter chez soit. L’atelier se déroulera en plein air sur des surfaces de travail, accompagné de quatre intervenants qui prendront le rôle de professeur/es Foliole, Graine, Racine et Écorce. Les participants commenceront par choisir un récipient parmi un nombreux choix d’objets recyclés du monde urbain sous l’œil avisé d’un professeur qui expliquera les caractéristiques de chaque objet pour leur future création. Ils seront envoyés à la prochaine étape ou ils pourront choisir le substrat qui accueillera leur création. L’ensemble sera accompagné d’explications endiablées du professeur passionné de pédologie. En troisième étape le choix des végétaux sera fait. Là, le professeur vantera les bienfaits inestimables des végétaux et les besoins des différentes plantules ainsi que leurs degrés de sensibilité. Dans la dernière étape le micropaysage prendra sa forme. Les participants associeront tous les objets qu’ils auront accumulésdurant leur voyage pour créer un petit espace de vie sous la bienveillante présence du professeur sensible à l’équilibre d’un aménagement réussi.
    Les œuvres seront ensuite documentées photographiquement et exposées le temps de la performance qui prendra place dans le dôme avant d’être emportées par leur créateur.
    Intervenants :
    Professeur Foliole : Till Doucedame
    Professeure Graine :Magali Dubey
    Professeur Racine : Nicolas Waechter
    Professeur Ecorce : Felix Brüssow
    Commencement de l'atelier à 17:00 (durée 2h)

  • 5-Mercredi 28 octobre - ANNULÉE

    -------------Le droit de la nature----------------

  • L’idée de droits de la nature a été défendue par le juriste américain Christopher Stone au début des années 1970 et a été retoquée de justesse par la Cour suprême. En Europe, elle plutôt suscité de vifs rejets. Or, la situation a profondément changé depuis lors. Le vivant s’effondre autour de nous dans une atmosphère marquée par les menaces climatiques. L’idée de droit de la nature fait un retour en force.

  • 6-Jeudi 29 octobre

    ----------------Le droit des vivants----------------- INSCRIPTION OBLIGATOIRE

  • Création d'une oeuvre d'art collective sur le parvis, à proximité de la biosphère

  • Dorothée Thébert et Filippo Filliger ont écrit sur les trottoirs de Chêne-Bourg la Déclaration des droits de la personne en demandant aux passants de les aider. Par le biais de cette action, les artistes font émerger la parole des habitants du quartier pour mettre en question les fondements de leurs droits et leurs devoirs aujourd’hui, dans un monde où l'avenir était mieux avant. Ils prennent appui sur ces matériaux pour concevoir un laboratoire théâtral participatif qui tend à repenser la place de l’être humain dans un écosystème global qui se dérègle de plus en plus. Un moment de mise en commun pour comprendre que nous sommes avant tout des corps vivants, reliés les uns aux autres de manière sensible

  • 7-Jeudi 5 novembre - concours Nature en ville 2020

    Nature en ville – et si une idée pouvait tout changer ?

  • Le Concours Nature en ville 2020 récompense annuellement des actions exemplaires, réalisées ou en projets, permettant d’offrir un meilleur accueil à la biodiversité en ville et un cadre de vie plus agréable pour tous. L'annonce de son palmarès aura lieu cette année en présence notamment de M. Antonio Hodgers, Conseiller d'Etat chargé du département du territoire, dans le cadre d'une soirée qui met à l'honneur la biodiversité urbaine sous toute ces facettes.

  • 7-Jeudi 5 novembre - Milan Noir


  • Chaque année, aux alentours du mois de mars, les milans noirs font escale en Suisse pour y nicher et élever leurs jeunes. Le peintre et graveur animalier genevois Pierre Baumgart a suivi durant plusieurs mois un couple de rapaces, assistant à toutes les étapes importantes de la nidification. Après avoir documenté la naissance puis l’émancipation des jeunes, il a décidé de les suivre lors de leur migration. Au fil de ses voyages, il s’est rendu dans le Jura, dans les Pyrénées, à Gibraltar et finalement au Sénégal, où il a retrouvé les milans dans leurs quartiers d’hiver.

  • 8-Jeudi 12 novembre

    ----------------Entre Terre et Ciel---------------- INSCRIPTION OBLIGATOIRE

  • Il est parfois nécessaire de sortir de cette vie trépidante , de nos habitudes , pour se générer, réintégrer le corps , se reconnecter au souffle. Venez découvrir une pratique hors du temps, lors de laquelle nous expérimenterons l’ancrage à la terre et la connexion au ciel Méditation, pranayama, asanas et relaxation nous offrirons l’opportunité d'être à l'écoute de soi et de ressentir cet équilibre parfait entre ciel et terre. Nous pratiquerons le yoga en pleine conscience , de sorte à ré-explorer l’espace interne et se permettre une pause. Une parenthèse de bien être et de douceur, dans un lieu unique qui nous invitera à plonger dans notre bulle.

  • Les clés de l’écospiritualité présentées par Michel Maxime Egger. Une synthèse qui montre que l’écologie et la spiritualité forment un tout, parce que sans une nouvelle conscience et un sens du sacré, il ne sera pas possible de faire la paix avec la Terre.

  • NOISE-POP MINIMALE & EXPÉRIMENTALE Fina Fitta, c’est le nom du nouveau groupe créé par Charlotte Nordin et Raphaël Ortis. Unis dans la vie, les deux artistes se rencontrent pour la première fois dans un album original: « Une fille ». Composés sous le signe de l’improvisation construite et du pouvoir de l’instant, les six titres de ce premier album s’inspirent de chansons traditionnelles suédoises héritées du XVe au XIXesiècles. La poésie du passé y est revisitée, avec l’affirmation claire d’une volonté de retour aux sources: par-delà le vernis romantique qui a paré certains de ces morceaux, retrouver leur énergie première et leur tribalité. Portées par la voix cristalline de Charlotte Nordin, avec une orchestration teintée de rock et de musique sacrée, ces chansons reprennent vie avec une puissance instinctive. Il en ressort un album aux sonorités intenses et aux rythmes hypnotiques.

Biosphère
Place de la Gare
1225 Chêne-Bourg

Biosphère